}

Témoignage : mon premier complément capillaire

 

Forum - Complément Capillaire | JeVeuxMesCheveux.fr

 
 Débuté par Momentum   2017-09-02 18:18:29 +02:00   Commentaires : 10    Vues : 24323

  1. Momentum
    Momentum
    Membre spécial Versailles

    Témoignage : mon premier complément capillaire

    I – Les prémices

    La découverte de ma perte de cheveux s’est faite progressivement. Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu une implantation haute et les golfes plutôt dégagés. La prise de conscience s’est faite quand je me suis rendu compte que je ne pouvais plus me coiffer avec du gel (le rendu était vraiment loin de ce qu’il pouvait être des années avant).

    La calvitie étant carrément présente du côté paternel, je n’étais pas vraiment surpris que ça me tombe dessus. Déçu mais pas surpris.

    Il fallait que je me rende vite à l’évidence : j’allais devenir comme mon père à savoir n’avoir plus que la couronne, le reste étant condamné à tomber plus ou moins rapidement.

    Avant j'étais chauve
    calvitie homme blond

    II – Les recherches

    Je me suis donc mis à chercher activement sur le web, le fonctionnement de la calvitie, ses mécaniques, les facteurs la provoquant, les différents types et bien évidemment s’il existait des remèdes ou techniques permettant de la stopper voire pourquoi pas, de faire repousser les cheveux.

    Après avoir passé de longues semaines à lire différents témoignages de gens à travers le globe, il m’apparaissait évident qu’à ce jour, aucun traitement médical, de médecine alternative, de thérapie génique, ne permettait de solutionner ce problème une bonne fois pour toutes.

    Au début 2 choix s’offraient à moi : les implants ou le minoxidil/finastéride.

    Le premier étant excessivement cher pour un résultat absolument pas garanti et une importante perte de densité à l’arrière, il était hors de question que je me lance là-dedans.

    Le second est à mes yeux comme les gens qui prennent des médicaments au moindre mal. C’est de l’empoisonnement à petite dose, à petit feu. Hors de question que je me retrouve avec une pléthore d’effets secondaires réputés avec la prise de ces deux traitements.

    Dans l’un comme dans l’autre, il faut regarder sur le long terme et pas sur le court terme. A ce stade, je préfère encore subir cette calvitie et vivre hypra complexé que de ruiner ma santé (ou pire encore, ne pas être satisfait du résultat).

    Au fur et à mesure de mes recherches pour une autre solution (je ne perdais pas espoir bien au contraire), j’en suis arrivé à ces fameux compléments capillaires.

     

    III – Une première expérience ratée

    Complément capillaire, j’en ignorais l’existence, ce que c’était, à quoi ça servait, comment ça fonctionnait, combien ça coûtait.

    A première vue c’était pour moi une perruque améliorée, avec le côté péjoratif de la perruque bien sûr. Je ne voulais pas porter de moumoute sur la tête comme les vieilles que je croise dans le bus parfois et qui se la remettent en place ni vu ni connu (ou presque).

    J’ai écumé plusieurs sites (français et américains), plusieurs forums, j’ai lu des témoignages, des guides, j’ai visionné plusieurs vidéos et je trouvais que ces gens avaient beaucoup de courage en plus d’avoir l’air « totalement naturels » avec ce complément sur la tête.

    Il s’est facilement écoulé une année entre le début de mes recherches et l’envie de me lancer.

    J’ai donc passé commande sur un site « nouvellement créé », très bien léché dans son aspect, ses vidéos, ses explications et descriptions de produits.

    Mes cheveux sont particuliers. Je suis blond mais avec des teintes différentes et reflets roux. Autant dire que c’est difficilement reproductible ou trouvable parmi les produits en stock.

    J’ai donc opté pour un modèle tout en lace, aux dimensions standard – oui je croyais alors naïvement que tout le monde avait la même surface à couvrir et que forcément ça m’irait (grossière erreur) – avec envoi d’une mèche de cheveux. Sauf que les cheveux que j’ai envoyés, ben c’était les plus « foncés » et ceux qui sont « sous » les autres donc pas forcément les plus exposés à la lumière.

    Ben oui, je ne voulais pas qu’on voit que j’avais coupé une mèche et que donc j’avais un trou. Bref. La mèche part, le paiement aussi et là débute une longue attente. Nous sommes en début d’année 2016.

    Passent les semaines, je reçois enfin le colis. J’étais au boulot lorsqu’il a été livré, je n’ai pensé qu’à ça jusqu’à ce que je rentre chez moi où je me suis empressé d’ouvrir mon « précieux » et à la sortie de son sac, bien que je n’eusse pas allumé toutes les lumières chez moi, je trouvais le rendu bien plus « sombre » que je l’imaginais.

    Bof, je me dis que j’y connais rien et qu’avec une lumière plus vive, ça sera nickel. Je fonce dans la salle de bains où trône fièrement un néon blanc au-dessus du miroir et là je pose le truc sur ma tête.

    HORREUR.

    C’est châtain. Je suis blond. Mes sourcils sont blond clair. Le contraste entre les deux me choque. Je suis dépité. Je me dis « putain qu’est-ce que c’est que ce truc ils se sont plantés c’est pas possible ! ». (edit équipe JVMC : ce complément et cette couleur ne venait pas de notre boutique ;) )

    S’ensuit des échanges de mails, j’essaye de trouver une solution. Un remboursement ? Pas possible c’est du sur mesure. A mes yeux ça n’en était pas puisque les dimensions étaient de base et que la couleur choisie figurait sur le catalogue. Qu’importe.

    A ce moment-là, je suis déprimé et j’ai perdu tout espoir (en plus d’avoir perdu 280 balles). Je suis totalement refroidi. Je ne sais plus quoi faire, je n’entrevois pas de solution pour me débarrasser de ce complexe qui me pourrit la vie (note, je suis passé maître dans l’art de montrer que tout va bien alors qu’en fait pas du tout).

    IV – Pause et nouveau départ

    Pour autant, je continue de regarder très régulièrement les forums, les photos, les témoignages mais je n’ai pas encore regagné suffisamment de motivation pour donner une seconde chance à ces compléments capillaires qui pourtant, on l’air de rendre la vie meilleure de ceux qui les portent.

    J’attendrai encore un peu plus d’un an avant de me lancer une seconde fois. Sur JVMC cette fois.

    Sur les bons conseils de notre ami Bond (dispensés çà et là sur le forum), je commande un nuancier de couleurs afin de trouver celle qui me correspondrait le mieux.

    Avec l’aide d’une amie, nous mettons le doigt dessus et là, je suis bluffé par le résultat quand la mèche est collée et coiffée avec mes cheveux. Je me dis « putain c’est exactement ça !! ».

    Trop pressé de passer commande mais financièrement pas encore prêt pour, j’attends 1-2 mois avant de le faire. J’opte pour un UL3, n’étant pas convaincu par le tout poly ni par le tout lace.

    IV – Première pose

    Réception du colis début août, je m’empresse de prendre rendez-vous dans l’institut capillaire Nicolas Klein à Paris où notre modo préféré y était pendant un certain temps.

    Je débarque donc un lundi autant angoissé que pressé de voir le résultat avec mon premier complément posé sur la tête.

    Premier problème, la zone à couvrir est bien moins large que la surface du complément. Ce fut une erreur de ma part de ne pas réaliser une empreinte de mon crâne !

    Du coup, organisation ! Il faut faire une empreinte et découper au mieux à la main les contours du complément pour que je puisse quand même en profiter en attendant le prochain « à la bonne taille ».

    Là ce fut le moment qui m’angoissait le plus : TONDRE SANS SABOT le dessus du crâne. Au début je ne veux pas regarder, j’ai pas envie de me voir dans cet état, je sais qu’il me reste encore des cheveux, j’y tiens quand même et j’ai pas envie d’être « comme mon père » à 32 ans même si je sais que ça sera collé dessus.

    L’équipe me rassure, m’explique, me met à l’aise et en confiance surtout et c’est grâce à leur professionnalisme et expérience que j’ai changé d’avis et décidé de tout regarder d’A à Z. Pire, j’ai pris des photos.

    C’est parti, le moteur de la tondeuse vrombit, ils se mettent d’accord sur le point de départ et d’arrivée (faudrait quand même pas raser de la couronne) et les cheveux tombent. Certes pas beaucoup, mais ils tombent quand même.

    Je me regarde dans le miroir, je prends 15 ans d’âge voire plus, je ris jaune et je me dis que « putain je veux pas finir comme ça ».

    L’empreinte se fait (c’est d’ailleurs assez rigolo comme expérience) et la découpe du complément peut commencer ainsi que la mise en place des bandes adhésives double face de type différent.

    Cuir chevelu prêt, le moment fatidique arrive, le complément se pose, les looooooongs cheveux me tombent sur le visage, je me regarde dans la glace et là, vision d’horreur : BRICE DE NICE en personne.

    Après la pose

    N’empêche, je rigole sur le coup car voilà je passe de 3 cheveux au centimètre carré à 150 et en plus longs de 15 cm, c’est assez « choquant ». C’est passer d’un extrême à l’autre en quelque sorte.

    Je me regarde sous différents angles et le plus sérieusement du monde, je trouve que les cheveux longs, ça me va pas si mal que ça. (D’ailleurs je n’étais pas le seul à le penser^^). Je retiens pour une future expérience.

    On définit la coupe selon une photo que j’avais retenue. Ça coupe, ça coupe, ça tombe à n’en plus finir, ça prend forme et c’est fini.

    Je me regarde, je suis circonspect. Je ricane un peu, je fais les gros yeux genre « mais wtf ?! ». Je trouve ça pas naturel sur le coup. Y’a BEAUCOUP TROP DE CHEVEUX OMG les gens vont voir que c’est faux et tout MAIS QU’EST-CE QUE J’AI FAIT OMG ?

    Malgré les commentaires plus que positifs de l’équipe, sur le coup je suis extrêmement sur la réserve. Ebahi oui, mais pas emballé car je me reconnais juste pas en fait. Je n’assimile pas cette masse de cheveux à mon moi que je vois tous les jours. En revanche la couleur est parfaite. C’est la bonne, c’est celle de mes sourcils, c’est ma couleur. Là-dessus, c’est un sans-faute !

    Final 

    Bref, la séance est terminée, je repars avec des conseils, des produits et l’assurance d’être entre de bonnes mains.

    Je sors et qu’est-ce que je fais ? Je mets ma casquette car je suis persuadé que ça fait « faux » sur moi. Je la retire toutefois dans le train pour « voir l’effet que ça fait ». 2-3 selfies que j’envoie à des amis proches : succès immédiat.

    V – Adaptation

    Passer de très peu de cheveux à beaucoup, ça fait un choc. Même si je sais faire d’une grande adaptabilité, là c’est un monument de complexe que j’ai à traiter et à régler.

    Il me faudra au moins une semaine complète pour m’y faire. Pour autant accepter cette masse de cheveux, que pour me reconnaître, me découvrir sous un nouvel aspect et surtout pour me rendre compte du potentiel que ça pour se permettre toutes les folies capillaires possibles ^^.

    J’essaye différentes coupes, cheveux plaqués, en bataille, grande mèche, plein de choses. Je m’amuse, finalement.

    Ça fait bientôt 1 mois que je le porte et je me ne m’imagine plus sans cheveux. Avec d’autres coupes oui, mais plus sans complément.

    Ah oui, le complexe que j’avais depuis tant d’années et qui me pourrissait ? Parti. Du jour au lendemain, sans que je fasse quoi que ce soit. D’ailleurs, je n’ai eu que des compliments et retours positifs sur ma « nouvelle coupe ». Bon en même temps, ça faisait 1 mois que je portais une casquette non-stop tous les jours donc les gens ne se souvenaient plus vraiment de ce que j’avais avant. Ils ont juste remarqué l’après et ont perçu un changement, c’est ce qui compte. ;)

    Je sais que le prochain sera encore mieux car à ma taille et un modèle différent (D-lace) et avec une densité légèrement inférieure (90%).

    VI – Entretien

    Et c’est là la bête noire pour le moment. C’est une galère sans nom. C’est long, c’est CHIANT, ça COLLE, ça GLISSE, c’est GRAS, c’est un CHAMP DE BATAILLE.

    Alors je sais, je n’ai pas un truc optimal, j’ai pas encore tous les bons gestes, les bonnes techniques mais je m’améliore à chaque fois.

    Là j’en suis à ma 3ème fois tout seul comme un grand.

    La première fois, le nettoyage a été une sainte horreur mais la pose a été un succès (pile du premier coup sans réajustement).

    Après le 1er entretiencomplément capillaire homme blond

    La seconde fois, le nettoyage a été bien meilleur mais la pose hasardeuse (j’ai quand même réussi au bout du 3ème essai)

    La troisième fois (hier), nettoyage réussi mais perfectible et pose perfectible (je l’ai un peu trop descendu sur le front je crois).

     

    En gros, décoller le truc est déjà galère. Tu t’asperges de produit qui est gras, ça te coule sur la gueule, parfois dans les yeux, dans le cou. Je parle du rapid release. Si t’as le malheur de toucher le mélange solvant + bande adhésive qui se décolle, t’es foutu. Tout ce que tu toucheras sera collant/huileux, dégueulasse à souhait. C’est vraiment ignoble.

    Bon, t’es quand même bien content quand t’as décollé ton complément. Là je le pose sur une planche à découper et j’asperge les bords (l’intérieur) de solvant et je laisse agir quelques minutes.

    Pendant ce temps-là, j’asperge mon crâne de solvant pour cuir chevelu, je laisse agir. Je prends un gant de toilette, je le mouille avec de l’eau tiède et je « frotte » doucement pour retirer une bonne partie. Je nettoie le crâne au savon de marseille, je sèche, je recommence s’il reste encore du collant sur le crâne ou les cheveux.

    Une fois le crâne bien nettoyé et tondu (ben oui ça repousse faut pas croire), je prends une brosse à dents et je gratte doucement les contours du complément pour retirer les bandes adhésives.

    Quand le plus gros est retiré, je fais tremper le complément dans une casserole avec de l’eau tiède et du shampoing, je laisse agir quelques minutes puis je rince et sèche (en tamponnant avec une serviette ou torchon) et je recommence la procédure jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de collant.

    Ça me prend facilement 1h voire 1h30.

    Quand c’est nettoyé, je m’occupe des bandes adhésives. Je mesure, je découpe je colle sur tout le contour du complément et je fais se superposer les extrémités des bandes les unes aux autres. D’une ça me permet de mieux retirer la bande de papier et je couvre vraiment toute la bordure avec de « longs » morceaux.

    Par contre le « no shine » je m’en sers pas, impossible de retirer ce foutu bout de papier sans que le reste ne se décolle aussi. Frustrant.

    Y’a eu des ratés sur la mise en place des bandes adhésives la seconde fois, des cheveux se sont pris dedans, j’ai dû tondre. Rien de dramatique mais ça fout quand même les boules. Ben oui, j’y tiens à mes cheveux moi maintenant !

    Pour la lace c’est galère car y’a plein de résidus de bande adhésive et de shampoing qui se mettent dans les alvéoles donc ça fait « blanc » et évidemment c’est en bordure frontale. J’ai pu un peu atténuer le truc avec une brosse à dents, que j’appuie sur le complément sans frotter pour déboucher les trous mais bon c’est pas super efficace non plus. D’ailleurs si quelqu’un a une technique pour ça, je suis preneur !

    Et dernière chose et pas des moindres … LES NŒUDS DANS LES CHEVEUX.

    Je n’en avais jamais eu auparavant. Ben, là je suis servi. Tellement de nœuds que les cheveux sont carrément rentrés dans le complément ! Genre j’ai besoin d’en avoir qui chatouillent mon crâne.

    Bien que j’ai acheté un démêlant et un peigne à grosses dents, c’est quand même hyper galère et j’ai encore des sacs de nœuds. Je peux évidemment pas trop  «tirer » dessus sinon ça arrache les cheveux et j’ai pas envie d’avoir une calvitie sur mon complément. -_-‘

    Alors tous les jours je mets du produit et aussi un peu d’huile d’avocat et je peigne tous les jours, matin et soir pour les faire « ressortir » du mieux que je peux.

    VII – Conclusion

    Ainsi s’achève mon premier témoignage pour ma toute première fois (bisous Jeanne) avec un complément capillaire.

    J’ai du coup hâte d’avoir le second pour comparer et surtout pouvoir reprendre le sport et transpirer de nouveau sans avoir peur que le complément bouge ou fasse des plis (oui j’en ai eu à cause de la chaleur).

    Alors si comme moi vous êtes hésitant, lancez-vous. Vraiment ! Prenez votre courage à deux mains, on a souvent peur de l’inconnu mais y’a vraiment rien d’effrayant. Plus de positif que de négatif (pour moi c’est l’entretien vraiment c’est pire que faire la vaisselle).

    Et si vous avez des questions vraiment faut pas hésiter. Notre ami mynameisbond est vraiment au taquet et toujours disponible ! (D’ailleurs si tu pouvais m’envoyer ton adresse mail, il me semble que je dois te donner un truc^^)

     

     

    Momentum, 2017-09-02 18:18:29 +02:00
    mynameisBond aime(nt) ça.
  2. Flo Milky
    Flo Milky
    Membre spécial

    Re : Témoignage : mon premier complément capillaire

    ton resultat est vraiment genial ! t'as l'air de revivre !

    Dis moi ce serait possible d'echanger avec toi par mail ?
    Flo Milky, 2017-09-03 00:19:05 +02:00
  3. Vince
    Vince
    Membre vérifié

    Re : Témoignage : mon premier complément capillaire

    Momentum ton temoignage est vraiment bien !
    Peux de gens prennent le temps de partager leur experience de maniere concrète et précises.
    Le resultat a l'air vraiment top !

    J'ai eu la chance de voir ton temoignage ce matin juste avant mon rdv, ce qui m'a déjà rassuré !

    J'avais donc mon rdv chez Nicolas Klein, cet apres midi ou j'ai eu l'occasion de rencontrer mynameisBond.

    Vraiment satisfait de ses conseils ainsi que de la personne sur place. C'est vraiment un plus de parler avec un porteur, de voir en vrai le resultat.

    Je voulais partir sur un complement en stock mais j'ai suivi ses conseils pour finalement partir sur du sur mesure ! J'ai passé ma commande il y a quelques minutes, tres impatient de prendre mon prochain rdv pour le jour J !

    Bien evidement je vous ferais aussi part de mon expérience, avec photos avant apres !

    Un grand merci a mynameisBond pour son temps et son partage ainsi qu'a la personne qui c'est occupé de moi.
    Vince, 2017-09-04 18:22:54 +02:00
  4. Momentum
    Momentum
    Membre spécial Versailles

    Re : Témoignage : mon premier complément capillaire

    Oui Flo, c'est possible d'échanger par mail. Si un membre de l'équipe de modération peut lui faire parvenir mon adresse mail, ça serait sympa, merci :)

    Vince, je suis bien content si cela a pu te rassurer. J'étais aussi un peu angoissé pour mon premier rendez-vous et c'est normal, on ne sait pas du tout à quoi s'attendre mais on est entre de très bonnes mains et leurs conseils sont précieux. Même si l'on doit se montrer patient (toi pour ta commande et moi pour mon sur-mesure), l'on peut être sûr que le résultat sera à la hauteur. :)

    Qu'est ce que tu as pris comme modèle au niveau de la base du coup ?
    Momentum, 2017-09-04 18:59:34 +02:00
  5. Vince
    Vince
    Membre vérifié

    Re : Témoignage : mon premier complément capillaire

    Alors je suis partie sur un sur-mesure, base poly de 0.08 mm, 80% de densité, ( il m'a conseiller 70% ou 80% pour une premiere fois le temps de m'adapter ) avec bien sur la bonne couleur.

    Le plus interessant etait surtout dans mon cas de faire l'empreinte avec eux.
    Nous avons donc choisi la forme de mes golfs etc... en suivant leurs conseils pour etre le plus naturel possible avec ce que j'avais avant. Je voulais surtout pas une ligne frontal toute droite ... et si je trouve sa trop creuser rien ne m'empeche de changer la prochaine fois ! chose par exemple impossible avec une greffe.

    j'ai vraiment suivi les conseils de mynameisBond.
    L'idée pour un premier c'etait de pas brusquer au niveau de la densité, ni de la ligne frontal et de rester sur quelque chose de standard et solide pour me fair une premiere bonne approche.

    Si cela ne tenait qu'a moi je partais directement sur un model en stock, le jour meme, j'etait vraiment decidé !

    Je suis très content de cette premiere étape. J'ai vraiment pas perdu de temps en rentrant, j'ai passé ma commande puis envoyé l'empreinte.

    Maintenant un il ne me reste plus qu'a patienter !

    Vince, 2017-09-04 20:13:41 +02:00
  6. mynameisBond
    mynameisBond
    Membre spécial NK

    Re : Témoignage : mon premier complément capillaire

    Hello Momentum, et merci pour ce témoignage détaillé :)

    "Je me regarde sous différents angles et le plus sérieusement du monde, je trouve que les cheveux longs, ça me va pas si mal que ça. (D’ailleurs je n’étais pas le seul à le penser^^). Je retiens pour une future expérience." 

    -Haha smile

    " Bref, la séance est terminée, je repars avec des conseils, des produits et l’assurance d’être entre de bonnes mains.

    Je sors et qu’est-ce que je fais ? Je mets ma casquette car je suis persuadé que ça fait « faux » sur moi. Je la retire toutefois dans le train pour « voir l’effet que ça fait ». 2-3 selfies que j’envoie à des amis proches : succès immédiat."

    - c'est un classique, il faut une petite semaine psychologiquement pour arriver à mieux se voir et reprendre l'habitude d'avoir des cheveux

    " Ça fait bientôt 1 mois que je le porte et je me ne m’imagine plus sans cheveux. Avec d’autres coupes oui, mais plus sans complément."

    - et tu verras avec ton prochain modèle l'expérience sera encore mieux : bordure frontale sur-mesure et surtout fixation par colle capillaire. 

    Au niveau entretien : et oui c'est un métier prothésiste capillaire ;) au début si tu le fais seul ce n'est pas forcément évident

    Au niveau des noeuds dans les cheveux :

    Ce n'est pas normal d'avoir des noeuds dans les cheveux surtout avec une longueur si courte, il faut peaufiner les soins (si tu peux prend le shampoing et le masque gisela mayer, de loin mes préférés)

    Très content pour toi en tout cas, et je pense que ton prochain complément (ton premier sur-mesure) sera encore une bien meilleure expérience :)

    (au vu des cheveux je devine que la personne sur la première photo n'est pas ton père ^^ par contre il a l'air d'un gamer des permières heures !)




    Edit pour ceux qui nous lisent : essayer de vous renseigner sur votre prothésiste et ses résultats ou même sur l'institut capillaire, ça évite les mauvaises surprises (même si jamais sûr à 100%) comme ce sujet sur un problème à l'institut Norgil Metz

    mynameisBond, 2017-09-11 11:56:48 +02:00
  7. Momentum
    Momentum
    Membre spécial Versailles

    Re : Témoignage : mon premier complément capillaire



    Je les ai récemment commandés et bien que les cheveux soient moins secs qu'avant, j'ai encore de la "paille" sur la tête. Et pourtant je fais 2 masques quand je fais mon entretien hebdomadaire. Je n'arrive pas à les assouplir c'est terrible ! Et je n'ose d'ailleurs pas les laver en dehors de ça car sinon trop galère à coiffer et à démêler. :-/
    Si tu as une technique ou solution miracle je suis preneur !

    Et pour le monsieur en photo avec moi c'est le directeur musical de ma boîte que tu connais bien. :P
    Grand fan de ses compositions et c'est un gars super intéressant ! De son nom Russell Brower. :)
    Momentum, 2017-09-22 14:11:23 +02:00
  8. mynameisBond
    mynameisBond
    Membre spécial NK

    Re : Témoignage : mon premier complément capillaire

    Hello Momentum ;)

    Tu as utilisé beaucoup de chaleur sur tes cheveux ? ou des produits pour cheveux gras ? Un produit ou une laque avec de l'alcool ? C'est ton premier complément donc à la limite il peut y avoir différentes raisons mais par contre il faudra voir pour que ça n'arrive plus pour ton deuxième. C'est tout à fait possible de garder les cheveux en bon état un bon moment

    (j'utilise masque et shampoing gisela mayer, conditionneur walker et cire hairgum classique)

    Oui je me disais.. que j'avais déjà vu la tête de ce monsieur ;) il a la tête de l'emploi !
    mynameisBond, 2017-09-25 17:40:46 +02:00
  9. Laurent
    Laurent
    Membre vérifié

    Re : Témoignage : mon premier complément capillaire

    Salut, je n'ai pas vraiment tout lu mais une bonne technique pour enlever sans produit, c'est une bonne seance de sport suivi d'un champoing avec de l'eau un peu plus chaude et op le tour est joué :-)
    Laurent, 2017-12-16 11:05:53 +01:00
  10. Touffu
    Touffu
    Membre vérifié

    Re : Témoignage : mon premier complément capillaire

    Je confirme. Si la dernière pose date de 2 semaines et demi voire 3 semaines, rien de tel qu'une bonne séance de sport bien transpirante, ensuite le complément par facilement.
    Touffu, 2018-03-17 08:52:26 +01:00
    mynameisBond et Laurent aime(nt) ça.
  11. (Vous devez vous enregistrer ou vous inscrire pour poster un message.)

Signaler le message

Décrire la raison

Se connecter | S'enregistrer